L’ÉCONOMIE VA TRÈS BIEN À SAINT-BRUNO…ET LE MEILLEUR EST À VENIR !

Le 1er mars 2013, donc huit mois avant notre élection en novembre 2013, l’ex-maire Claude Benjamin de la formation de l’Alliance municipale faisait parvenir une lettre à tous les montarvillois pour leur expliquer la décision prise par la Ville et qui consistait « à ne pas accueillir un projet de développement souhaité par l’entreprise Jean Coutu ». Par cette lettre, l’ex-maire Benjamin venait non seulement de laisser passer un énorme investissement[1] mais jetait, du même coup, le discrédit sur Saint-Bruno en écorchant au passage ce fleuron québécois. Il a fallu plus de deux ans pour rétablir la crédibilité de la Ville auprès des courtiers immobiliers et des investisseurs car notre municipalité était vue comme le dernier endroit à envisager pour investir après le traitement cavalier réservé au Groupe Jean Coutu.

Qu’en est-il actuellement? Un rapide survol nous permet de constater que trois nouvelles entreprises se sont installées ou sont en voie de le faire sur la rue René-Descartes dans l’écoparc au cours de la dernière année. Il s’agit de la Coopérative des techniciens ambulanciers de la  Montérégie (CÉTAM) (siège social des services ambulanciers), de Systèmes BMH inc. (conception, fabrication, modernisation et agrandissement de centrales à béton stationnaires et mobiles) et de Wetsyle (fabrication d’appareils et de mobilier de salle de bain) pour des investissements totaux de 14 millions de dollars et l’ajout de 480 emplois). Il y a aussi l’agrandissement de Stelpro (fabrication d’appareils de chauffage) dans le parc d’affaires Gérard-Filion avec des investissements prévus de 8 millions de dollars pour les deux phases et l’ajout d’environ 50 emplois.

À cela s’ajoute la station thermale sur le rang des Vingt-Cinq, projet qui entraînera à terme des investissements de 40 millions de dollars et la création de 500 emplois à temps plein et à temps partiel. Enfin, il importe de mentionner l’acquisition récente par Maximus de l’immeuble au coin de Clairevue et Marie-Victorin. Cet immeuble accueillera une soixantaine d’employés d’ici la fin de l’automne, soit l’équipe de recherche et de développement de cette entreprise qui est active dans le secteur de la gestion automatisée des cheptels et des bâtiments afférents. Ce nombre devrait doubler d’ici trois ans.

Il y a actuellement pour plusieurs centaines de millions de dollars d’investissements potentiels dans les parcs industriels de Saint-Bruno. Des efforts importants ont été consentis au cours des dernières années pour redorer le blason de notre municipalité auprès des investisseurs. Et les résultats sont là : ça bouge à Saint-Bruno, que ce soit dans nos parcs industriels, dans le secteur des Promenades ou au centre-ville. Le meilleur est à venir!

Martin Murray –

Candidat à la mairie, M.Dém., M. Sc.-Écon. MBA et CPA

[1] Cet investissement d’environ 190 millions de dollars a été fait à Varennes pour une évaluation imposable de 96,6 millions de dollars, des revenus de taxes de 1,64 millions de dollars et la venue de plus de 900 emplois dans cette municipalité.

 

By | 2017-10-19T21:24:14+00:00 octobre 11th, 2017|Article, Communiqués de presse|Commentaires fermés sur L’ÉCONOMIE VA TRÈS BIEN À SAINT-BRUNO…ET LE MEILLEUR EST À VENIR !

About the Author: