UN DÉBAT POUR UN CHOIX ÉCLAIRÉ

Saint-Bruno-de-Montarville, le 19 octobre 2017 – Les cinq candidats à la mairie de Saint-Bruno-de-Montarville ont accepté de débattre des enjeux chers aux Montarvillois lors d’une rencontre qui s’est tenue devant public au Centre Marcel-Dulude, mercredi le 18 octobre dernier. Quatre thèmes ont été abordés: le développement du parc industriel, l’environnement, le coût de la vie et la vie communautaire.

D’entrée de jeu, Martin Murray a tablé sur le potentiel économique de Saint-Bruno-de-Montarville qui dispose de plusieurs espaces vacants dans ses parcs industriels.  « La liste de projets à l’étude pour le parc industriel était vide il y a quelques années, nous avons aujourd’hui près de 500 M$ dans le carnet de commandes et trois nouvelles entreprises se sont installées récemment. Le meilleur est à venir », a déclaré le maire sortant, confiant de la capacité d’attraction de la municipalité.

Toujours sur le thème du développement économique, Martin Murray, qui brigue un second et dernier mandat à la mairie a précisé que « les investissements ne seront faits que s’il y a acceptabilité sociale ». En référence au développement de l’îlot Natrel, «nous souhaitons conserver le caractère villageois du centre ville de Saint-Bruno», a-t-il affirmé, ajoutant qu’il n’était aucunement question d’y construire des tours.

Sur le thème de l’environnement, le débat a notamment tourné autour de la protection des milieux naturels, dont le boisé des Hirondelles, une forêt d’exception que le Parti Montarvillois souhaite protéger à perpétuité. Le débat d’hier a révélé que seul Martin Murray s’engageait à protéger les boisés ajoutant que son administration avait élaboré et adopté une Politique de l’arbre et des règlements pour interdire la coupe d’arbres dans les milieux naturels. « Vous trouverez dans le Plan de conservation des milieux humides, les raisons pour lesquelles il est important de protéger ces milieux », a-t-il précisé.

Le débat d’hier a démontré que le Parti Montarvillois est le seul qui se soit engagé à défendre l’intérêt des citoyens face aux intérêts financiers de certains développeurs. Depuis toujours, le Parti s’est clairement positionné pour prioriser la qualité de vie des citoyens plutôt que l’intérêt des promoteurs. Martin Murray s’est aussi engagé à réaliser une étude afin de bien comprendre la problématique environnementale qui affecte le lac du Village et le lac du Ruisseau. « Nous sommes tous conscients de la situation et nous allons prendre les mesures qui s’imposent », a-t-il déclaré.

Les cinq candidats se sont ensuite exprimé sur l’importance de la vie communautaire à Saint-Bruno. Le Parti Montarvillois s’est d’ailleurs engagé à revoir la Politique de financement des organismes communautaires et à augmenter le budget alloué à ce secteur pour qu’il atteigne 1 % du budget. Ceci équivaut à 367 000$ par année pour l’ensemble des besoins, soit pratiquement le triple du budget actuel.

Martin Murray est également le seul à s’être engagé à développer une offre de logements abordables pour les Montarvillois et les Montarvilloises. « En vertu de la nouvelle loi sur les gouvernements de proximité*, toute ville peut maintenant imposer du logement social dans ses projets, nous allons travailler avec les organismes du milieu pour offrir à tous nos citoyens, peu importe leur revenu, des endroits où se loger convenablement », de dire le maire sortant.

Les Montarvillois ont pu constater à quel point Martin Murray est en contrôle de ses dossiers. Il a pris sa place sans empiéter sur celle des autres et a su démontrer qu’il s’intéresse à tous les enjeux d’importance pour assurer le développement harmonieux de la municipalité. « Saint-Bruno est un milieu de vie politique animé, notre ville est le meilleur endroit pour y élever nos enfants», a-t-il conclu, fier des quatre années de son équipe au conseil de ville de Saint-Bruno.

Organisé par les Versants du Mont-Bruno, le débat s’inspirait de questions élaborées par l’Association des propriétaires de Saint-Bruno (APSB) et du Centre d’action bénévole Les P’tits Bonheurs de St-Bruno. Il était diffusé en direct sur les ondes de TVRS et partagé sur la page Facebook du Parti Montarvillois.

Le Parti Montarvillois tient à remercier les organisateurs pour cette vitrine bénéfique à l’expression d’une saine démocratie municipale.

By | 2017-10-19T15:39:08+00:00 octobre 19th, 2017|Communiqués de presse|Commentaires fermés sur UN DÉBAT POUR UN CHOIX ÉCLAIRÉ

About the Author: